ゆき子 の ホウレン 草 - L'épinard de Yukiko

Publié le par Oscar le canard

epinard2.jpgNous poursuivons à rebours l'exploration de la carte du Tendre de ce sacré Frédéric Boilet, alors si vous avez raté les épisodes "précédents" référez-vous aux articles sur Tokyo est mon jardin et Mariko Parade.

Pour faire court mais pas simple :
- dans le premier il donnait les traits de son épouse Kaoru à Kimie, la petite amie de "David Martin" ;
- dans le troisième il s'inspirait de Mariko pour camper... Mariko, "la petite amie du mangaka" ;
et dans celui-ci, comme il raconte successivement la courte histoire entre lui (?) et Yukiko puis sa rencontre avec Mariko, il y a du Yukiko et du Mariko dans le visage de Yukiko. Puis du Mariko chez Mariko !

Le pitch est simple : c'est l'aventure de F.Boilet avec une japonaise qui a en fait des vues sur un de ces amis. Ca ne les empêche pas de s'éclater "en attendant", jusqu'à ce que l'ami se manifeste de nouveau. Alors Boilet rencontre Mariko (dans un train).

Décrit comme ça c'est loin d'être épastrouillant, en fait c'est très beau.
Il y a beaucoup d'enchaînements d'images sans paroles avec transitions "de moment à moment" qui font comme de véritables plans de cinéma. Il y a des trouvailles graphiques (les pages de crayonné sur agenda, la séance de purikura...). Il y a le noir et blanc "à la Boilet". Il y a les scènes de sexe superbes, mais il y a aussi tous les sentiments de Boilet pour les femmes qui apparaissent : amour, émerveillement, tendresse, nostalgie, tristesse...

Les opus actuels de son oeuvre concernent la relation plus charnelle qu'il a actuellement avec Aurelia Aurita et je vous entretiendrai prochainement.

Au fait, pourquoi "L'épinard" de Yukiko ? C'est ma question !

Publié dans 漫画 - Manga & BD

Commenter cet article

Oscar himself 25/05/2007 22:25

Mais bon sang Jérôme, qu'est-ce que tu fous ? Tu n'es pas réactif mon vieux : tu te fais griller par le petit sur des questions hypra faciles !
Vivement les vacances, que tu soies plus aware sur ce dossier.

Seb 25/05/2007 08:53

Allez, je me lance, non sans m'être documenté sur le sujet, je l'avoue, même si je ne crois pas que les règles du blog l'interdise...

C'est pourquoi je peux vous dire que, en jap, la sonorité des mots "épinard" et "nombril" est quasi la même.
En plus, dans ce manga, il y a une scène où l'on voit l'auteur en train de dessiner l'épinard de Yukiko.
Serait-ce une manière de renforcer le caractère autobiographique de cet ouvrage ???

Alors, bluffés ? 2 bonnes réponses en 3 mois, ça rapporte quelque chose ?... Le droit de réclamer un article sur Japon Automne 2007 ?