Les experts à Tokyo... (attention : scabreux)

Publié le par Oscar le canard

C'était une info presque "banale" que j'avais lue du coin de l'oeil :

Lundi 03 décembre 2007 (Agence France-Presse)
Un Japonais jetait chez ses voisins les petites culottes qu'il avait portées
Un père de famille de 48 ans a été arrêté parce qu'il dispersait dans les jardins de ses voisins des culottes de fille après les avoir portés au travail, a rapporté lundi la police japonaise.«J'étais sexuellement excité de mettre des culottes de petite fille et aussi d'imaginer le dégoût des gens en découvrant les sous-vêtements que j'avais portés», a déclaré aux policiers Kazuo Oshitani, employé de bureau résidant dans la préfecture d'Ibaraki, près d'Osaka.
Ce père de trois enfants a raconté qu'il achetait lui-même des culottes et des collants qu'il enfilait sous ses costumes pour aller travailler, et qu'une fois de retour chez lui, il prenait sa voiture pour aller les disperser dans les jardins, sur les voitures, les bicyclettes et jusque sous le porche des maisons alentour.
Les enquêteurs, qui ont reçu plus de 170 plaintes, ont confisqué à son domicile plus de 200 culottes et collants.
Le seul motif d'inculpation retenu contre le suspect est pour l'instant une violation de la loi sur l'enlèvement des ordures, a précisé un porte-parole de la police.

Ca se complique à la vue des infos japonaises (FNN) du jour (26 décembre) :

An Osaka man arrested on suspicion of discarding female lingerie in his neighbors' yards was slapped with fresh charges of murder, after his DNA matched evidence from an unsolved murder in January 1994.
48-year-old Kazuo Oshitani, who was indicted over the lingerie case, faces fresh charges in the January 1994 murder of a then-26-year-old woman at an Osaka hotel.

Les flics sont très forts dans ce pays ! surtout un certain commissaire Otani dont je vous parlerai un jour.

Publié dans Général

Commenter cet article