麻布 - Azabu - PARIS quartier Latin

Publié le par Oscar le canard

Azabu
3 rue André Mazet
75006 PARIS
Tél. : 01 46 33 72 05 (réservation quasi obligatoire)
Carte bleue acceptée

Un de plus dans la liste du CECJ : je me suis rendu à Azabu ce soir en amicale compagnie et nous avons passé un très bon moment. Si vous n'y étiez pas avec moi ne soyez pas jaloux, je suis prêt à y retourner.

Azabu fait de la cuisine raffinée, traditionnelle mais aussi un peu francisée, et principalement à base de teppan, grande plaque de cuisson derrière laquelle oeuvre un homme orchestre fascinant à observer.

De la rue on le remarque peu : pas d'enseigne, juste l'ardoise des menus sur le trottoir, mais l'établissement est petit et se remplit très vite : il y a vraiment intérêt à réserver !
Nous étions au comptoir, la vue était bien et si vous êtes nombreux, essayez de truster le coin du comptoir : vous ne serez pas en rang d'oignon et vous pourrez un peu vous parler.
A l'intérieur, la déco est fonctionnelle mais pas désagréable. Les tables et le comptoir sont joliment dressés, il y a de la jolie vaisselle exposée (en particulier une grande assiette avec un lapin bleu et une lune dorée).
Toute l'équipe, de la mama-san à la petite serveuse stagiaire qui fait tout respectueusement, est japonaise, même le papy qui fait la vaisselle dans le back-office. J'ai eu la côte avec la mama-san parce que j'avais causé un peu japonais au téléphone pour réserver.

Quant au repas il fut excellent.
Nous avons mangé/bu : umeshu (alcool de prune) en apéritif, chawan mushi (petit flan à l'oeuf et au poisson), entrée (tofu grillé ou aubergine au four), différents poulets marinés grillés ou foie gras grillé au miel, riz, soupe miso et petits légumes en saumure, glaces, boisson Calpico et bière Kirin, thé grillé genre Oolong.
Pour les acharnés le riz peut être remplacé par... okonomiyaki !
Il y a plein d'autres viandes/poissons qui sont proposés : côtes de porc, langue de boeuf, magret de canard, crevettes, coquilles Saint Jacques, maquereau et j'en oublie, en plus ça change en permanence.

Tout était très bon, habilement cuisiné, artistement présenté et japonaisement servi. Un super moment pour tous même, je crois, pour celui qui ne connaissait que Sapporo ramen jusqu'à présent. Il est initié désormais

Bien sûr, c'est un restaurant de début de mois (avec primes), mais j'y mets quand même une très bonne apréciation sur mon échelle de valeurs personnelle.
Et en plus je n'ai pas vu les toilettes qui, paraît-il, sont splendides.

Quand je vous dis que je dois y retourner.

Commenter cet article

Pascale 05/05/2007 23:12

C'est très raffiné et c'est autant un délice pour les yeux que pouur le palais. Et ce qui me fait trop rire dans ces teppanyaki c'est que le cuistot qui officie devant nous est d'une zénitude absolue, à croire qu'on n'existe pas. Un jour il faudra que je me cure le nez ou que je dise des obscénités pour voir si réaction il y a !
Bon à part ça y a quelque chose qui m'énerve, c'est que pour écrire un commentaire sur un fond gris, je ne vois pas le curseur. Ca me gave grave ! Ca doit être la vieillerie.