Actif ou passif ?

Publié le par Oscar le canard

On a beau dire, le vocabulaire c'est important... et quand on en n'a pas on se répète salement.

Ce n'est pas votre habileté grammaticale seule qui vous permettra de vous distinguer, quand il faudra énoncer la nuance entre "cassé", "en panne", "arrêté", "fermé", "déchiré" et autres "tombé"... En plus, il y a évidemment des différences imperceptibles pour nous : le verre ne se casse pas comme une chaise ou une branche d'arbre, ce serait trop simple.
Bien sûr, vous rajouterez par là dessus que les situations peuvent être décrites à la voie active ou passive et les verbes devenir transitifs ou intransitifs avec quelques exceptions et vous comprendrez pourquoi je n'ai pas capté cette leçon il y a un an et demi !

C'était avant le voyage au Japon et j'avais la tête ailleurs, bon prétexte.

Mais après les exos (pas trop mal faits finalement) et un poil de converse, on a repris le livre étudié ("Ten to sen", suivez un peu !).
En deux phrases j'ai été trop nul et je me suis fait pourrir sur les kanji, comme si j'avais débuté le japonais la semanie dernière ! Une vraie loque, heureusement à la maison j'ai reconfiguré mon traitement de texte et ça va déchirer sa mère la semaine prochaine : kanji avec hurigana, lecture verticale, de droite à gauche... je vais être au point et elle ne m'aura pas deux fois.

La voix active et le style direct, il n'y a que ça de vrai.

Commenter cet article