Love my life (attention : pour adultes)

Publié le par Oscar le canard

Petit cours sur les catégories de mangas à tendance homosexuelle (savoir très récent, j'étale ma science !) :
- yuri = homosexualité féminine, avec sexe inside (euh... + ou - !)
- yayoi = le même pour les poilus
- shoujo ai = situations platoniques et ambigües entre femmes
- shounen ai = garçons sensibles et regards lourds de sens

Donc là on est en plein dans le yuri. L'auteure fait des one shot (= pas des séries) de ce genre et celui-ci fait partie de 4 de ses ouvrages traduits en français. C'est mon préféré.

"Ichiko Izumiya est une jeune étudiante en anglais, qui souhaite marcher dans les pas de son père, traducteur de romans américains branchés. Elle se décide enfin à lui avouer qu'elle est amoureuse d'Eriko, une étudiante en droit. Ichiko va tenter de vivre son homosexualité en paix et être amenée à s'interroger sur la nature de sa relation : est-elle réellement homosexuelle ou simplement amoureuse d'un être sensible qui se trouve être du même sexe qu'elle ?" (in 4e de couverture)
La suite de l'histoire apporte surprises et rencontres diverses, même si ça tourne un peu trop souvent homo à mon sens.

Graphiquement c'est un album original dans ma bibliothèque, mais il en existe certainement d'autres du même tonneau : visages détaillés (presque photographiques), décors minimaux voire absents (ça change de Taniguchi !), transitions entre images très manga (RTFM "l'art invisible" et vous comprendrez !), utilisation intéressante du noir en à-plats... un seul défaut : les trames sont détestables, mais c'est peut-être un pb de scanne.

Un bouquin mineur assez "djeune" mais pas désagréable car il parle avec un ton juste de la complexité des sentiments et des situations. Je le prête, mais il me faut une attestation comme quoi vous avez plus de 18 ans car je ne veux pas de pb avec vos parents.

Publié dans 漫画 - Manga & BD

Commenter cet article