サッポロ ラーメン - Sapporo Ramen - PARIS Opéra

Publié le par Oscar le canard

Le comptoir, ses bassines de bouillon en arrière plan, ses gyoza, son bol de ramen

Sapporo Ramen
276 rue St Honoré
01 40 15 98 66

Tous les jours
Attention : pas de carte bleue

Je comptais faire un article sur Sapporo Ramen 1, et j'y suis passé cet après-midi après m'être régalé à l'exposition "Les estampes Japonaises de Claude Monet" au Musée Marmottan (voir l'article)... ça a permis de réviser ce classique avant d'en parler.

Idéal pour une faim à n'importe quelle heure le week-end, représentatif d'une certaine "bouffe" japonaise (= ce n'est pas le Nikko) et souvent rempli de japonais, Sapporo Ramen vaut par son personnel de cuisine... chinois qui officie au chevet des marmites de bouillon, de la piscine pour pâtes et de l'énigmatique coffre à gyouza.

Suivant votre curiosité et l'affluence, vous vous installerez à l'étage, en salle au rdc ou au comptoir au plus près des cuistots.

C'est le but idéal d'une échappée le midi entre collègues pour changer de la cantine. Les gyouza sont corrects (en tout cas meilleurs que ceux d'Higuma un peu plus loin vers la Comédie Française), le curry est bon, tout comme les ramen ou ce qui est donburi ou yakisoba. La bière est japonaise, le thé est vert, tout est nominal. Ne cherchez pas de dessert : il n'y en a pas de sérieux, mais il y a une brasserie pour terminer agréablement d'un café au croisement Saint Honoré-Pyramides à 20 mètres de là.

Et en poussant un peu plus loin rue des Pyramides il y a la librairie japonaise Junku, lieu de perdition des quelques euros que vous aviez en poche.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascale 05/05/2007 23:39

Et un p'tit lien SVP vers les articles Marmottan et Junku, car je ne sais pas comment les retrouver si ce n'est en passant par la liste générale.

Oscar le canard 06/05/2007 01:47

C'est fait !
Je ne peux rien te refuser... d'autant qu'il s'agit d'un de mes premiers articles, quand j'avais encore moins de technique que maintenant.