Fraise et chocolat 2 (attention : pour adultes)

Publié le par Oscar le canard

fraise2couve.jpg
Je fais beaucoup dans le olé-olé en ce moment...

Amis (?) lecteurs si vous avez trouvé le premier "Fraise et chocolat" un peu osé, passez votre chemin car celui-là est carrément hard. Je ne vais pas décrire, sachez qu'on y parle d'objets divers parfois façonnés artisanallement à base de légumes et de taille des mains si vous voyez ce que j'entends par là.

Par là je n'entends pas grand chose disait Pierre Dac (je crois), mais en tout cas ce livre est aussi attirant que le premier.
En effet, au dela des détails triviaux, il y a encore beaucoup de tendresse et d'amour, beaucoup de vérité, d'authenticité, de réflexions sur la vie à deux, le mariage, le succès, la différence de race (ou plutôt d'aspect) et de civilisation, la différence d'age aussi, le temps qui passe (c'est pour ça que ça me plait ?), la mort...

Ca donne l'impression de reparler du premier, qu'y a-t-il de nouveau ?
Il y a une mise en abyme : la gestation (!) du premier sert de prétexte à écrire ce deuxième. Il y aussi l'évolution de la relation entre Chenda et Frédéric, mise en situation devant d'autres (dont Kan Takahama qui a l'air d'une sacrée coquine elle aussi). Il y a des personnages qui se livrent et qui se racontent plus. Il y a le passage à la vitesse supérieure en matière de sentiments : jalousie, doute, brouille, racisme et autres.

Il y a aussi la révélation du secret du succès de Frédéric Boilet auprès des femmes... et ce secret balaye mes médisances précédentes sur ses attributs physiques.
Il tient 7 fois de suite à 45 ans, balèze.

Publié dans 漫画 - Manga & BD

Commenter cet article