Chez Taeko - PARIS Marais

Publié le par Oscar le canard

taeko.jpgChez Taeko
Marché des Enfants rouges - 39 rue de Bretagne
75003 Paris
01 48 04 34 59
Attention : pas de carte bleue
Horaires d'ouverture erratiques (=matin et après-midi, pas le soir, pas trop le week-end, si vous avez une bonne tête etc.)

Une super adresse, solide de chez authentique : une bande de femmes (toutes de bonne origine et ça s'entend) en tenue d'exercice ad hoc (foulard et tablier, il ne manque que les geta ou les zooris) proposent de la cuisine type yatai (bistro) dans ce petit marché couvert récemment rénové.
Il y a des tables alentour et on peut s'asseoir manger, on peut aussi commander une fois assis mais ça perd de son charme car on ne voit pas le back office.

Cette "gargotte" convient parfaitement dans cet endroit : le marché fait un espace couvert (comme une galerie commerçante japonaise), les éclairages naturels indirects + l'artificiel de la cuisine, l'espace à la fois délimité mais +/- visible où les mama san s'activent, l'odeur de cuisine japonaise, les chaises en fer, créent un mélange délicieux de marché de Paris et de ruelle de Kyushu...

La cuisine est simple (miso, légumes salés, riz japonais, yakitori, donburi, tempura, sushi sashimi si vous insistez, glaces marrantes) mais typique et bonne, service dans une vaisselle de bon aloi.
Les prix ne sont pas très élevés.

Bien sûr les autres échoppes (couscous, italien, bio...) font de l'oeil mais c'est celui-là qu'on allait voir. On reviendra pour les autres une autre fois peut-être.
La clientèle est typique du quartier, à la limite du supportable : bobos avec Libé et portable, gays avec barbichette et chien chien, trous du c.. qui fument avec attaché case, mais on arrive à en faire abstraction. Quelques japonais aussi.


Voila de la vraie info : "O mottekaeri dekimasu !" = "on peut emporter pour rentrer chez soi" = "take away possible" en bon français.
 
Ca sert de faire x années de nippon pour juste déchiffrer ces petits trucs qui sont traduits au dessus...

Au fond de moi-même je suis vexé car cet endroit n'est pas une découverte personnelle : c'est ma femme qui m'a emmené là. Merci à elle de garder frénétiquement des fragments de revues hype à la c... car ils contiennent (parfois) des trésors.

Commenter cet article

fleur de lupin 01/06/2010 11:06


ceux qui aiment le moins les bobos sont svt les bobos eux mêmes qui n'ont pas compris qu'ils l'étaient aussi !!
Une femme qui gardent des revues hype à la c...me semble déjà un indice de boboïtude !
Mise à part ces remarques c'est vrai que Taéko c'est vachement chouette ! C'est simple à chaque fois je me dis que je vais aller gouter chez les autres échoppes du marché, mais c'est + fort que
moi, c'est là que je reviens !
Une bobo que vous auriez pu croiser chez Taéko car elle s'y régale svt ;-)


Oscar LE canard 21/07/2007 12:59

On ne va pas troller sur la tolérance et bien sûr que tout le monde a le droit d'y aller, sauf les fumeurs peut-être (car espace +/- restreint).
Et je maintiens que c'est boboland.
J'ai trouvé une autre catégorie d'insupportables : les intermittents qui sont toujours en train de préparer le spectacle du siècle et en font profiter l'assistace.
PS : le plus courru de tout le marché est le traiteur oriental, est-ce le meilleur ?

-G- 20/07/2007 16:15

"La clientèle est typique du quartier, à la limite du supportable : bobos avec Libé et portable, gays avec barbichette et chien chien, trous du c.. qui fument avec attaché case, mais on arrive à en faire abstraction."

c'est joli la tolérance... mais l'endroit est top (et pas que le japonais!)

ta femme 19/06/2007 10:16

Le dernier paragraphe, je me le découpe et je me l'encadre. Bisous.