Quelle cuisine !

Publié le par Oscar le canard

anti_bug_fckJ'ai mal compris les consignes de la profe par mail : il fallait faire une rédaction et pas seulement traduire les mots épars qu'elle m'avait envoyés.

Toujours partisan du moindre effort...

Qu'à cela ne tienne, je me suis lancé tout de go dans une improvisation sur le feuilleté au fromage que j'avais fait pour la Fête des Voisins ! Une vraie réussite, tant culinaire que discursive. Au passage on a vu quelques compléments de vocabulaire thématique, et un petit topo sur les noms de profession.
On met 者 (しゃ) à la fin quand il s'agit d'une profession un peu noble et/ou intellectuelle (医者médecin, 忍者 ninja, 芸者 geisha, 役者 acteur...), on met 家 (か) quand il s'agit de quelque chose de plus "quelconque" (画家 peintre, 建築家 architecte, 農家 fermier, 作家 auteur...), et on met 員 (いん) quand c'est presque un larbin (駅員 employé de gare, 公務員 fonctionnaire, 店員 employé...). Ceci supporte de nombreuses exceptions.
Ce topo a été complété par la manière de tracer le kanji 家 : un vrai bonheur.
Mais avec tout ça je n'ai lu que deux phrases de Ten to sen. Je n'avance plus mais ce n'est pas grave : j'éprouve beaucoup de plaisir à déchiffrer pas à pas ce livre merveilleux !

Et pour la prochaine fois, recette des truffes au chocolat + une feuille de route reçue par mail jeudi après-midi avec des exercices conséquents.
 
Pas de quoi s'endormir.

Commenter cet article